Par Josée Durocher

Dans la vie, il importe d’être responsable. D’ailleurs, on commence à nous apprendre tout ça dès notre plus tendre enfance. On doit, lorsqu’on pose des actions, agir en personne responsable. Ça commence par assumer ce que l’on fait, dit… pense. Beaucoup d’autistes n’échappent pas à cette règle, et c’est très bien comme ça. Leurs différences ne font pas d’eux des êtres irresponsables.

Aujourd’hui, je vous parle de responsabilité, oui, mais de responsabilité d’autistes envers les autres autistes. Comme déjà dit, certaines personnes issues de la communauté autistique œuvrent énormément auprès de tous afin de les sensibiliser à l’autisme. J’en fais partie!

Saboter la sensibilisation

On explique, on décortique notre discours afin de le rendre plus accessible, plus compréhensible et plus intéressant aussi. On met, chaque fois qu’on en a l’occasion, beaucoup de temps et d’énergie pour ce faire.

Mais, certaines personnes autistes viennent tout gâcher par paresse, par de folles stratégies ou je ne sais quoi! SVP, si vous êtes autiste et que vous ne souhaitez pas donner dans la sensibilisation, taisez-vous tout simplement. Mais n’allez pas utiliser les mots qui nous dénigrent et dont nous, on ne fait pas usage du tout!

Des personnes parmi plusieurs ont réagi fortement lors de la diffusion du texte « Est-on atteint d’autisme? » dans ma boîte de messagerie privée.

On m’annonçait là, en grande pompe, que certaines personnes autistes décidaient consciemment de dire aux autres qu’elles sont atteintes d’autisme comme – oui, oui, lisez bien- s’il s’agissait d’une maladie.

Ces personnes croient que c’est une bonne façon d’entrer en matière afin de faire tomber les préjugés à partir de l’intérieur; les non-autistes n’étant ainsi plus du tout sur la défensive en les prenant en pitié, car la maladie, qu’on se le dise, fait naître la pitié.

Une piètre stratégie

C’est, d’après moi, une stratégie crasse, et je pèse bien mes mots! Si vous souhaitez attirer l’attention, il y a plein de moyens de le faire sans mentir aux gens en les bourrant de fausses informations pour mieux leur dire la vérité par la suite.

À elles seules, ces deux personnes viennent saboter tous les efforts faits depuis des années par des gens comme moi qui ne baissent jamais les bras pour expliquer, réexpliquer et expliquer encore!!!

Enfin!

S’il faut faire de la sensibilisation auprès des personnes autistes qui ne respectent pas le travail que nous faisons, en plus de sensibiliser le reste du monde, nous ne sommes ne sommes certes pas sortis du bois mes amis, croyez-moi!

Alors, plutôt que de mêler tout le monde avec des mensonges éhontés, gardez-vous une petite gêne et taisez-vous. Ainsi, à ne plus parler de n’importe quoi, peut-être que vous entendrez nos discours vous aussi et que vous aurez envie de les partager.