Par Josée Durocher

Parler avec Nathalie Sapina, directrice générale d’Autisme Montérégie est toujours un plaisir. Ce plaisir est d’autant plus grand lorsqu’elle est égale à elle-même, c’est-à-dire, complètement gaga de l’organisme qu’elle représente!

Jointe par téléphone, elle ne tarit pas d’éloges au sujet de l’équipe de feu d’Autisme Montérégie : « Il faut dire que chacun a mis la main à la pâte afin de passer à travers la pandémie sans heurt. » 

Mais ce qui est fascinant c’est que chez Autisme Montérégie, on aurait pu se contenter de cela, mais l’organisme et les gens qui y œuvrent, étant immensément enthousiastes, sont allés encore plus loin dans l’exercice de leurs fonctions.

Pour commencer…

Autisme Montérégie est bien retombé sur ses pieds, l’équipe étant tellement efficace. Ils ont réactivé leur service Accès Répit, et cela leur a demandé beaucoup d’ajustements. 

Leur bailleur de fonds principal qui est le Programme de soutien aux organismes communautaires a fait un appel chez eux, et ils ont déposé un projet pour aider les familles en détresse qui ont besoin de répit. 

« Il faut dire que les familles, souvent, ne se permettent pas de s’octroyer du répit, parfois pour des raisons financières, et d’autres disent penser que d’autres en ont plus besoin qu’eux. Nous avons donc reçu une enveloppe de 21 000 $ afin de, oui relancer Accès Répit, et cette enveloppe exceptionnelle nous a permis d’offrir du répit gratuitement pendant trois semaines.

Nous avons aussi un répit très particulier pour enfants autistes ayant plusieurs problématiques. Si tu veux être un bon parent, quel que soit l’enfant, dans un contexte de pandémie et de confinement, ce dernier perd ses points de repère… un parent reposé est un meilleur parent!

Nous avons ciblé ce qui est prioritaire comme le soutien téléphonique aussi. 

Nous essayons donc d’être en ouverture complète et en adaptation pour offrir des services de qualité.

Au printemps, on a même offert deux groupes de soutien différents pour la fratrie. Lors de deux rencontres virtuelles, ils ont pu recevoir des outils adaptés à leur situation. Ce n’est pas un service récurrent, mais qui est offert dans un contexte de crise. »

La rentrée

Dès l’automne, Autisme Montérégie mettra sur pied et fera parvenir à ses membres sa nouvelle programmation. Ses thématiques viennent répondre à des besoins réels et une formule permettant au plus de gens possible de venir chercher du soutien.

Le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire, en lien avec les fondations communautaires du Canada, est venu en aide à Autisme Montérégie. Ce fonds d’urgence est relié à la COVID-19. Ce montant est en fait une très belle subvention pour venir en aide au niveau psychologique aux adultes autistes ayant un haut niveau de fonctionnement, mais ayant besoin d’un support adapté à leur condition. 

Puisque c’est une clientèle qui tombe souvent dans les mailles du filet, Nathalie Sapina m’explique : « Nous allons travailler avec une psychologue et développer un outil pour cette clientèle qui est nombreuse chez nous. Ce projet-là répondra à un besoin parce que c’est régulièrement demandé. Nous pensons que les professionnels de la relation d’aide bénéficieront de cet outil pour venir en aide aux personnes autistes à haut niveau de fonctionnement. »

Et au point où l’on en est…

Elle enchaîne : « Nous allons faire énormément de promotion, et ce projet sera utilisé par les intervenants psychosociaux et psychologues et sera disponible aux personnes autistes elles-mêmes qui pourront apporter ce document lors de leur visite chez les aidants professionnels. Nous pourrions par la suite offrir des sensibilisations auprès de ces professionnels de l’aide psychosociale. Dans un contexte de COVID-19, c’est très utile, et cela peut être porteur à long terme aussi. »

De merveilleux dons!

Durant les dernières années, Autisme Montérégie a reçu plusieurs milliers de dollars en dons. « Autisme Montérégie lancera sa campagne de financement en septembre prochain dont l’objectif est de 50 000 $. Puisque nous sommes obligés d’annuler notre fabuleux Salon des Vins TSA, un des volets de notre collecte de fonds sera absolument génial : nous comptons sur la grande participation des gens en lançant un défi sportif du type “Chacun pour soi… et pour les autres’’, qui se tiendra le 17 octobre prochain. Cela permettra à tous d’être actifs pour l’organisme!”.

Nathalie Sapina se dit honorée d’œuvrer pour un organisme aussi beau et essentiel qu’Autisme Montérégie. « C’est un phare qui éclaire et qui guide, mais qui est avant tout des plus solides! »

Autisme Montérégie nous rappelle que l’organisme est toujours à la recherche de nouveaux bailleurs de fonds puisque les idées de projets fusent de toutes parts là-bas. Si vous êtes à la tête d’une entreprise ou que vous connaissez les dirigeants d’entreprises susceptibles d’aider, même un tout petit peu, parlez d’Autisme Montérégie parce que, dans un monde inclusif, donner à l’autre, c’est aussi investir en soi.