Par Josée Durocher Mon très cher cerveau, j’ai décidé de t’écrire aujourd’hui pour te dire à quel point je t’aime et je t’apprécie. Mon cerveau, le mien… Dieu qu’on t’affuble de tous les noms ! Surtout depuis que tu dictes à mes lèvres de prononcer le mot autisme. Je pensais, à tort, que je me délivrerais…

Lire la suite

Par Josée Durocher Lors des deux dernières semaines, j’ai été la proie d’un énorme shutdown autistique et, honnêtement, j’ai pensé que je ne m’en remettrais jamais. Bien sincèrement, je ne m’en suis pas tout à fait remise. Je laisse le temps au temps, comme on dit, mais rien n’est facile en ce moment, et c’est…

Lire la suite