Par Josée Durocher Elle n’aurait ni le temps ni l’énergie de le faire, alors j’écris pour elle. Ce texte est dédié à Émilie et à tous les parents d’enfants différents. Puissions-nous vivre dans un monde où l’incompréhension et l’intolérance font place à l’empathie et l’indulgence. C’était une journée chaude de mai. Rien de particulier si…

Lire la suite