Par Josée Durocher

En septembre dernier, le 25 pour être plus précise, Renee Wilkin a fait une apparition remarquée à l’émission Bonsoir Bonsoir animée par le très sympathique Jean-Philippe Wauthier, sur les ondes d’ICI Radio-Canada

Crédit : Dominic Lafleur

Mais si la belle auteure-compositrice-interprète a fait une interprétation on ne peut plus talentueuse d’une célèbre chanson de Michèle Richard, ce n’est pourtant pas ce qui, lors de son tour de chant, a attiré le plus l’attention du public et des internautes.

J’avais mis peu de temps à écrire à Renee pour lui exprimer ma grande admiration contrairement à ceux et celles qui lui ont écrit, des grossophobes aguerris, pour la fat shamer sur le Web. Les producteurs de l’émission Bonsoir Bonsoir ont même réinvité la chanteuse le 9 octobre suivant pour lui permettre de s’exprimer au sujet des propos de ses détracteurs.

Quand je me suis rendu compte que cette superbe femme talentueuse avait ainsi eu la vie dure, j’ai communiqué avec elle afin de lui témoigner toute mon admiration. J’écrivais avec mes tripes ce soir-là, mais je n’aurais pas dû.  J’aurais dû la féliciter pour son grand talent et voici pourquoi! Entretien avec Renee Wilkin…

Une surprise qui fait mal

Au sujet de la plupart des commentaires reçu, elle dit ceci : « Honnêtement, j’ai été surprise sur le coup parce que je considère avoir rien fait de choquant. Au début, personne ne commentait ma performance, mais mon corps. Tout a dégénéré! Ça n’avait pas de fin! En général, je suis faite forte et d’habitude je laisse aller, mais là, les proportions étaient vraiment grandes! 

Les gens commentaient mon corps et mes vêtements… me disaient ce que je devrais porter ou non, et je les trouvais hypocrites. Au fond, ils sont le reflet d’une société qui prône la diversité… quand elle n’est pas vue! J’ai chanté la chanson avec tout mon cœur. »

Moi, je l’ai trouvée sublime et son interprétation super et son look superbe. Et oui, j’étais fière d’elle. Fière qu’une femme qui me ressemble physiquement ose. Et c’est un problème en soi puisque ce devrait être normal que les gens, même corpulents comme moi, puissent se vêtir comme ils l’entendent!

Mais la vie fait bien les choses. Ainsi, sans préméditation puisque c’était préparé depuis longtemps, Renee a lancé presque immédiatement après, le clip de sa chanson « Elle est belle »! On y reprend là des scènes vues dans d’autres vidéoclips, mais avec des femmes dont l’image dérange souvent les gens offensés par la diversité corporelle. C’est un beau pied de nez à la grossophobie, il va sans dire!

Dans une société où l’on félicite les gens lorsqu’ils maigrissent sans même connaître les raisons de leur perte de poids, on oublie souvent que les gens minces peuvent avoir de graves problèmes aussi. Cette association entre poids et santé est galvaudée, et les gens, en général, jugent sans connaître le mode de vie des personnes concernées.

Dans son vidéoclip « Elle est belle », Renee fait justement la promotion de la diversité chez la femme. C’est un beau clip… très léché, et la chanson est profonde et entraînante.

« Les gens choisis pour le tournage avaient à cœur de promouvoir la diversité corporelle. Le week-end du tournage a été particulier. C’était vraiment beau ce qu’on a vécu là! »

Se mettre ainsi à nu, pour Renee c’était la première fois et elle n’en retient que du positif. « Lorsque la vidéo a été terminé, nous étions tous émus aux larmes. »

Le deuil et l’acceptation de soi

Deuxième album original, « Briser la chaîne » est davantage à son image. « J’y suis allée avec mes expériences de vie. C’est un album à texte. » Et il « déménage ». C’est Renee qui signe certaines mélodies aux côtés de Gautier Marinof, Marc Dupré, Corneille et Théo Tams, entre autres… Pour les textes, c’est Sophia de Medeiros qui signe la majorité des textes et Alexandre Désilets, Nelson Minville ainsi que Corneille ont également contribué. Et pour finir Corneille réalise l’album en plus de lui offrir plusieurs chansons sur celui-ci.

De sa voix puissante, enrobante et envoûtante, Renee Wilkin nous convie à la vérité dans le chant et dans le regard. Si vous ne la connaissez pas encore, n’hésitez pas à courir acheter son dernier album « Briser la chaîne », car c’est une artiste accomplie, courageuse, non parce qu’elle vit sa vie comme elle l’entend, mais bien parce qu’elle a su essuyer les coups qui lui ont été portés et qu’elle porte en elle une lucidité immensément touchante.